top of page
Ses couleurs
- Le bronze (brown spotted tabby)

    Le "bronze" semble être la couleur d'origine, comme en témoigne les nombreuses représentations égyptiennes, sur les fresques et les papyrus. C'est celle qui semblerait la plus adaptée à la vie dans le sable du désert.

  

image 1b

image 1b

image 2b

image 2b

image 7

image 7

image 6

image 6

image 8

image 8

Cliquez sur les images pour les agrandir et obtenir leur description !

    C'est une couleur qui comporte de nombreuses nuances : du bronze froid dit "pharaonique" (presque gris) au bronze chaud (une belle couleur brune ambrée), en passant par une jolie couleur sable (presque comme un guépard).

    Bien qu'étant probablement la première, c'est pourtant la dernière couleur à avoir été redécouverte (Cf. "Son histoire moderne") et elle est aussi moins répandue.

125565277_10158777987357180_147814266537
Amset Rachel
Avec l'aimable autorisation de la chatterie Nekomata
(coordonnées dans l'onglet "Contacts", rubrique "Nos partenaires")
- Le silver (black silver spotted tabby)

     Bien que n'étant souvent pas considérée comme la couleur d'origine, elle est pourtant attestée dès l'Antiquité et on en trouve des représentations dans toute l'Europe et au-delà...

Fresque Minoenne

Fresque Minoenne

Détail d'une fresque minoenne, II° millénaire av J-C

image 3_edited

image 3_edited

Fresque italienne

Fresque italienne

Détail d'une fresque du couvent de Saint-Antoine de Padoue, en Italie (XVI° siècle)

Miniature turque

Miniature turque

Miniature turque, XVI° siècle

Cliquez sur les images pour les agrandir et obtenir leur description !

        C'est une couleur lumineuse et assez "spectaculaire" du fait du contraste créé entre le fond argenté clair (parfois presque blanc) et les spots noirs. Cela donne cette impression de guépard des neiges.

     C'est la première couleur à avoir été redécouverte à l'époque moderne, et travaillée par la princesse Troubetskoï (Cf. "Son histoire moderne"). C'est aujourd'hui la plus répandue et la plus représentative de la race.

_DSC0145.jpg
Marciana
- Le smoke (et le noir)

     Le smoke (ou black smoke) est difficilement représentable. Pourtant, comme le noir, cet aspect sombre ajoute une certaine noblesse dans l'allure du chat, une prestance qui n'est pas sans rappeler les innombrables statuettes de Bastet.

image 9

image 9

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et obtenir sa description !

     Le smoke est une couleur subtile, toute en nuances et contrastes, de la base du poil argentée presque blanche, à son extrémité noire qui semble le recouvrir d'un voile sombre. Sous cet aspect "fumé", elle laisse apparaître les spots et le maquillage, dans un subtile jeu de variations sombres, presque en ton sur ton : c'est ce qu'on appelle les marques "fantômes".

     D'un point de vue génétique, le smoke et le noir sont indissociables du silver (pour le smoke) et du bronze (pour le noir), dont ils sont la version "non agoutie/tabby" (voir la partie "Un mot sur la génétique", ci-dessous). C'est d'ailleurs pour cela que ces couleurs ont été travaillées dès le début, par la princesse Troubetskoï (Cf. "Son histoire moderne").

IMG_20221219_113350.jpg
Thèmis
- Un mot sur la génétique

    Génétiquement, le mau égyptien est un chat "noir", dont la couleur s'exprime différemment selon les deux gènes suivants:

- le gène A (agouti) : il détermine le pelage tabby (spotted chez le mau). C'est un gène dominant.

- le gène I (argent) : "I" pour inhibition, car ce gène fait que la couleur ne s'exprime qu'à l'extrémité du poil; il détermine donc la base argentée du poil (silver ou smoke). C'est un gène dominant.

 

    Ainsi, selon la combinaison de ces gènes, on obtient :

- Le mau silver : à la fois agouti/tabby (AA ou Aa) et argent (II ou Ii). C'est cette combinaison des deux gènes qui fait que la couleur noire de base ne s'exprime que dans le motif spotted, et que le reste du pelage est argenté.

- Le mau bronze : agouti/tabby (AA ou Aa), mais non argent (ii). C'est le gène agouti qui fait que la couleur noire s'exprime en brown, avec le motif spotted.

- Le mau smoke : non agouti/tabby (aa) mais argent (II ou Ii). L'absence du gène agouti lui donne cette apparence "fumée" presque noire unie (même si les spots restent visibles en marques fantômes). Le gène argent donne cette jolie base argentée. C'est une robe toute en nuances.

- Le mau noir : non agouti/tabby (aa) et non argent (ii). C'est le plus rare, car il ne possède que des gènes récessifs.

    Chez le mau égyptien, tous les mariages de couleur sont autorisés, avec plus ou moins d'intérêt. Le résultat, c'est-à-dire la couleur des chatons, dépendra des gènes dominants et récessifs des parents.

     Pour en savoir plus sur les particularités liées à chacune des couleurs,

consultez la page "Son apparence".

bottom of page